Retour à la page d'accueil

Oui le Seigneur appelle


Chaque 25 du mois, dans notre Institut, nous prions le Maitre de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson, et plus particulièrement pour notre congrégation.

Souvent nous sommes découragés, et nous nous demandons si le Seigneur entend notre demande et s’Il appelle toujours des ouvriers pour sa moisson. Comme vous, je ne perds pas espoir de voir des jeunes nous rejoindre, pour, avec nous, vivre la mission éducative lasallienne. Oui je ne perds pas espoir de voir des jeunes demander à vivre avec nous, la consécration, la mission, la communauté, comme Frères des Écoles Chrétiennes, afin de vivre dans l’esprit de saint Jean-Baptiste de La Salle, le service éducatif des pauvres comme religieux.

Si je partage avec vous ces quelques lignes, c’est parce que ces dernières semaines, j’ai vu certaines choses que je veux vous partager.

  Durant les vacances de printemps avec un autre Frère, nous nous sommes rendus, pour quelques jours, dans un monastère cistercien du centre de la France. Très bien accueillis par les Frères, nous avons été surpris lors de notre premier temps de prière à l’église abbatiale : 70 moines, âge moyen 40 ans, plus de 15 novices ou Frères à vœux temporaires, 7 postulants. Ces informations plus précises nous ont été communiquées par le Frère de l’accueil.

Oui le Seigneur appelle.

  Il y a quinze jours avec la Fraternité Éducative La Salle, de Bretagne, nous étions au Caillou Blanc, Centre de Jean Vannier, à Clohars Fouesnant [Institut médico-social et communauté qui vit et travaille avec des personnes ayant un handicap mental]. Au cours du déjeuner que nous avons partagé avec les personnes du Caillou Blanc, nous avons pu échanger avec les personnes accueillies et les jeunes volontaires qui les accompagnent et qui vivent avec eux. J’ai été très surpris par les paroles d’engagement de ces jeunes français et étrangers qui viennent, pour six mois un an ou plus, vivre avec ces princes et ces princesses, comme ils le disent. Leur témoignage est touchant et riche de réflexion, de questionnement, tout cela vécu dans la pauvreté, l’accueil de l’autre différent, le compagnonnage, la fraternité, la prière partagée…

JPG - 523.6 ko

Oui le Seigneur appelle.

  Le jour de Pâques à la fin de la messe, j’ai rencontré une ancienne collègue, Françoise, dont la fille jeune médecin, vient de rentrer dans une congrégation religieuse. Le week-end dernier j’ai échangé avec une femme rencontrée à la paroisse, qui me dit que sa fille jeune ingénieure rentre dans quelques semaines dans une congrégation religieuse. Nous partageons sur cette vie donnée et au cours de la conversation, je découvre qu’elle rentre dans la même congrégation que la fille de Françoise, c’est alors qu’elle me dit qu’il y a quelques jours, elle a rencontré Françoise pour échanger avec elle. Deux mamans qui se rencontrent car leur fille ont le même projet, le même désir, la même aspiration. Quelle ne fut pas ma surprise !

Oui le Seigneur appelle.

Trois faits tout simples qui se sont déroulés dans un court labs de temps. Trois faits riches d’espoir et de joie pour notre Église d’aujourd’hui. Trois faits qui nous montrent et qui nous disent : Oui le Seigneur appelle.

Frères ne perdons pas espoir, le Seigneur sait ce dont nous avons besoin… Que notre prière pour les vocations se fasse pleine d’espérance, de joie, de confiance. Aussi reprenons la prière de Joséphine :

« Jésus, j’ai confiance en toi parce que tu es là
J’ai confiance en toi parce que tu ne peux m’abandonner
Tu es et as toujours été mon unique refuge
Jésus, j’ai confiance en toi ! »

Frère Jacques-Vincent Le Dréau


lasallefrance.fr
A propos de ce site | Contacter le délégué aux vocations | Mentions Légales | Propulsé par Spip et Desbenoit