Retour à la page d'accueil

Spiritualité

« Pour Jean-Baptiste de La Salle, le Frère
- contemple le mystère du Christ envoyé du Père et qui nous donne l’Esprit,
- contemple l’amour prévenant de Dieu qui veut que tous les jeunes vivent, qui appelle et qui envoie
- prend conscience de l’abandon des enfants ni éduqués, ni évangélisés qui lui sont confiés
- s’offre au Père pour réaliser son ouvrage, sa volonté de vie pour tous,
- convertit sa relation à Dieu et aux jeunes en accueillant l’Esprit,
- donne aux jeunes des signes sensibles qu’à travers lui, Dieu les aime,
- contemple l’action de l’Esprit dans sa vie, dans celle des jeunes, pour remercier et louer Dieu ».

accueil

  • >> Signum Fidei

    En 1751, notre Chapitre Général décida que le sceau de l’Institut serait une étoile enflammée d’argent sur un écu azur chargé de la devise latine : Signum Fidei (Signe de la foi).

    En effet, Jean-Baptiste de La Salle a souhaité que « l’esprit de foi » soit la vertu fondamentale qui nous anime « à n’envisager rien que par les yeux de la foi ; à ne rien faire que dans la vue de Dieu ; à attribuer tout à Dieu. » (RC). L’étoile nous rappelle que nous sommes toujours en marche pour trouver Dieu dans un enfant pauvre.

    signum fidei

  • >> "Vive Jésus dans nos cœurs ! A jamais !"

    Cette courte prière, héritée de notre fondateur, ponctue nos journées et conclut chacune de nos prières communautaires. Ce « signal » de la communauté, connu et repris dans le monde entier, porte la marque de l’école française de spiritualité à laquelle nous appartenons. Nous demandons à Jésus Christ de venir au cœur de notre existence transformer nos attitudes profondes et nos comportements quotidiens, pour qu’il agisse en nous et par nous. Ce cri d’amour et de désir rappelle que nous avons à porter aux jeunes ce qui habite le plus intime de nous-mêmes

    Croix

  • >> Présent !

    « Souvenons-nous que nous sommes en la sainte présence de Dieu. Et adorons le ! » Ce rappel introduit nos rencontres communautaires parce que nous portons sur le monde un regard de foi qui discerne Dieu dans ceux vers qui nous sommes envoyés : nos frères et les jeunes. Jean-Baptiste de La Salle faisait rappeler la présence de Dieu au milieu de chaque heure de classe.

    « L’acte éducatif touche aux zones les plus profondes de la personne, à son cœur. « Toucher les cœurs » est une des expressions préférées de notre fondateur. Mais, in fine, qui touche les cœurs sinon l’Esprit ? De fait, la relation éducative nous introduit dans le mystère de la Trinité ; elle est triangulaire. Dans la bonne distance qui sépare l’éducateur des jeunes – ni trop éloigné, ni trop proche d’eux mais soucieux de laisser éclore leur parole -, dans cet entre-deux, Dieu est en effet présent. Il adresse une parole à ces jeunes. Et il nous parle à nous […]. Encore devons-nous être attentifs au travail de transformation que le Seigneur opère en chacun… » Frère Nicolas

  • >> Fiches de spiritualité

    Pour une première approche de la spiritualité lasallienne, découvrez ces trois fiches préparées par Frère Josselin. Trois fiches pour trois thèmes rencontrés dans trois des 208 méditations de St Jean-Baptiste de La Salle. Chacune est actualisée par un témoignage de Frère et une prière.

    - L’autre échelle de la vie : action éducative et prière (Méditation 198)

    PDF - 556.1 ko
    Télécharger le document PDF (556 ko)

    - Là où Jésus crèche : Incarnation et vie eucharistique (Méditation 84)

    PDF - 523.8 ko
    Télécharger le document PDF (524 ko)

    - Je suis le bon pasteur : Jésus-Christ, modèle de l’éducateur (Méditation 33)

    PDF - 286.2 ko
    Télécharger le document PDF (286 ko)

  • >> "Ma vie d’oraison" par Frère Jean-Luc Lambert

    « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute ! »

    Dans ma vie de Frère des Ecoles Chrétiennes, s’il y a quotidiennement des temps spécifiques communautaires ou personnels, d’écoute et de dialogue avec Dieu, à partir de sa Parole, je perçois de plus en plus naturellement qu’il m’avise à tout moment et j’essaie de l’accueillir. Ainsi, Il me parle par les évènements – heureux ou pénibles –, dans mes rencontres, dans la vie des jeunes, des adultes, en particulier des Frères que je côtoie dans ma mission. Je suis en marche et comme les disciples d’Emmaüs, le Christ me rejoint sur mon itinéraire, m’interpelle et m’accompagne. Les années passant, cette présence de Dieu si essentielle à Jean-Baptiste de La Salle et à tous les Lasalliens, m’est devenue de plus en plus familière.

    Mais si cette prise de conscience, cet acte de foi "poussé par l’Esprit" s’est ainsi accentué, c’est bien parce que les temps d’oraison journaliers orientent et favorisent cette intimité avec le Seigneur. Concrètement, je prends le matin une demi-heure d’oraison avec la communauté ainsi que le soir, un temps gratuit, de disponibilité, de silence … pour laisser paisiblement la Parole de l’Evangile du jour faire son chemin en moi. Je commence par une invocation à l’Esprit-Saint ; qu’Il prie en moi et guide mon esprit durant ce temps. Vient ensuite un temps assez long de mise en présence de Dieu : je m’appuie par exemple sur la prière d’Elizabeth de la Trinité que je rumine lentement, ou bien je réalise avec joie que Dieu est là et qu’il m’aime, moi tel que je suis ou bien encore je me mets dans l’état d’esprit de Bernadette disant « Elle me regardait comme une personne » ; oui aux yeux de Dieu, je suis. Non pas « je suis comme ça » mais « je suis », reconnu homme et en capacité, un être à l’image de Dieu. Ensuite après avoir relu le texte d’Evangile du jour déjà préparé la veille pour m’en imprégner, je "mastique" cette Parole laissant l’Esprit m’en donner tout le suc, m’appliquant à moi-même le message évangélique. Suit un temps de louange ou d’intercession qui s’achève par une action de grâces ; je garde en moi pour la journée un mot, une parole qui guidera mes actes et mes paroles.

    accueil

  • >> La méthode d’oraison de La Salle : l’offrande journalière de soi-même.

    Saint Jean-Baptiste de La Salle a écrit une méthode d’oraison, très détaillée. Voici quelques directives adaptées de l’Explication de la Méthode d’Oraison par Frère William Mann.

    Premier mouvement

    Prenez quelques minutes de calme pour vous souvenir que Dieu est présent en ce moment même.
    - Dans toute la création, tout ce qui vous entoure
    - En vous-même, vous gardant en vie
    - Au milieu de ceux avec qui vous priez
    - Dans l’eucharistie et la Parole de Dieu
    - En vous, par la grâce de Dieu qui travaille dans votre vie
    - Dans la chapelle en tant que la demeure de Dieu
    - Dans les jeunes et les pauvres

    Demandez les grâces nécessaires pour mieux comprendre la volonté de Dieusur vous et pouvoir vous donner plus consciemment à cette volonté.

    "Je me consacre tout à vous pour procurer votre gloire, autant qu’il me sera possible et que vous le demanderez de moi." De La Salle, 1694

    Deuxième mouvement

    Contemplez le mystère de l’amour de Dieu à l’oeuvre dans le monde. Lisez l’évangile du jour deux ou trois fois, lentement. Quels mots attirent particulièrement votre attention ? Ecoutez ce qui est dit, regardez ce qui se passe, essayez de prendre part au mystère, de contempler Jésus avec amour. Réflechissez sur le mystère de l’amour de Dieu à l’oeuvre dans votre propre vie.
    - Est-ce que l’évangile a quelque rapport avec ma propre vie ?
    - Comment ce texte vous invite-t-il à être plus fidèle au ministère de l’éducation humaine et chrétienne de la jeunesse ?
    - Comment essayez-vous de partager le message évangélique avec vos compagnons de vie et de travail... avec ceux qui sont confiés à vos soins ?
    - Si vous laissiez ce passage de l’écriture devenir vivant en vous maintenant, qu’est-ce que vous auriez à changer dans votre vie ? Quels sont les obstacles à ce changement ?

    Troisième mouvement

    Prenez la résolution de laisser l’Esprit travailler en vous et à travers vous aujourd’hui.
    - Où l’Esprit vous appelle-t-il à vous sacrifier aujourd’hui pour que les autres aient une vie plus heureuse, plus pleine, plus sainte, plus remplie d’amour ?

    - Prenez quelques minutes maintenant pour remercier Dieu pour ce temps passé en prière et pour vous offrir de nouveau à lui, "autant qu’il vous sera possible" pour accomplir la volonté de Dieu... le plan de Dieu.


lasallefrance.fr
A propos de ce site | Contacter le délégué aux vocations | Mentions Légales | Propulsé par Spip et Desbenoit