Retour à la page d'accueil

Communauté

  • >> Vivre en communauté

    Se dire Frères, c’est vivre nos relations, au jour le jour, avec nos collègues, avec les jeunes, avec ceux que nous rencontrons comme une grâce reçue. Etre Frères, c’est apprendre à dire en vérité, à tous ceux que nous rencontrons, et plus particulièrement aux enfants et aux jeunes les plus défavorisés : « Tu es mon frère ! ». C’est devenir un grand frère pour les plus jeunes.

    Pouvoir dire à quelqu’un : « Tu es mon frère ! », c’est lui dire, implicitement, même s’il n’est pas prêt à le comprendre : nous avons le même Père, et c’est le même Esprit qui nous unit. C’est la communauté qui permet cet apprentissage par la contemplation du Mystère de la Trinité et le frottement quotidien entre nous. Et quand on découvre que le Dieu trinitaire et les Frères font croître en Vie et en Joie, on ne peut plus le garder pour soi !

    Concrètement, une communauté est un groupe à taille humaine (habituellement entre cinq et dix Frères). Elle n’est pas un outil institutionnel pour la mission ; elle est véritablement un “foyer de vie”. Chacun y vit sa vocation avec ses Frères, dans la prière et la réflexion, dans le partage du quotidien dans ce qu’il a de plus humble (courses, ménage, cuisine) ainsi que dans tous les aspects "fraternels" de la vie : fêtes, anniversaires, accueil des hôtes…Chaque jour s’y renouvelle l’expérience de l’amitié, de l’estime, de la confiance et du respect réciproques qui sont aussi une expérience de Dieu.

    Certaines de nos communautés sont engagées dans une œuvre (groupe scolaire, centre d’accueil) qu’elles contribuent à animer. D’autres sont ouvertes sur un quartier, une paroisse, répondant à des appels divers dans le champ multiple de l’éducation et de la culture.

  • « On ne peut pas être solitaire pour annoncer un Dieu solidaire. On ne peut chasser la solitude que par la solidarité. »

    Frère Jean-Paul

  • >> Trois siècles d’innovation commune

    En 1704-1706, paraît la première édition de la Conduite des Ecoles Chrétiennes, véritable projet éducatif et pédagogique, fruit de l’expérience de nombreux Frères et d’une recherche communautaire d’enseignants libres et créatifs, autour de Jean-Baptiste de La Salle. Leur génie pédagogique ne s’est pas démenti, et les Frères n’ont cessé d’inventer ensemble pour le service des jeunes.

    La communauté est un trait essentiel de cette créativité. De la communauté naît la manière originale de rejoindre les enfants. C’est aussi la finalité de cette éducation qui, “construisant l’homme, dit Dieu” dans une école, lieu de l’épanouissement de chacun et de sa libre responsabilité individuelle et sociale.

  • « Notre fraternité vécue en communauté est signe de la présence de Dieu. Elle invite à la vie. »

    Frère Mathias

  • >> L’association par Fr. Jean-Paul Aleth.

    Vivre en Frères, associés pour le service éducatif des pauvres.

    Frère Jean-Paul Aleth

    Dans le livre de vie des Frères, la genèse de leur histoire fondatrice est résumée en ces termes : « Jean-Baptiste de La Salle a été conduit à fonder une communauté d’hommes qui, éclairés par Dieu et communiant à son dessein salvifique, se sont associés en vue de répondre aux besoins d’une jeunesse pauvre et loin du salut. » Règle 47

    Ce projet de vie avait réellement pris corps au mois de juin 1694 lorsque M. de La Salle et douze de ses disciples firent voeu « de s’unir et de demeurer en société ... pour tenir ensemble et par association les écoles gratuites ». Cette expression singulière montre bien comment, dès l’origine, la consécration et l’union sont explicitement orientées vers une finalité apostolique précise : l’instruction et l’éducation chrétienne des enfants des artisans et des pauvres. C’est pourquoi, aujourd’hui, notre engagement qui unifie consécration, vie en communauté et mission, s’exprime notamment par un voeu spécifique, le voeu « d’association pour le service éducatif des pauvres ». Quel sens donner à cette promesse que les Frères renouvellent chaque année en la fête de la sainte Trinité ? Si nous affirmons, bien sûr, que la fraternité est essentielle, elle n’a pas pour effet de nous replier, de nous enfermer entre nous dans un univers clos et douillet comme si la vie communautaire était une fin en soi. En effet, l’association entre Frères nourrit vigoureusement et vivifie fortement notre élan apostolique puisque c’est « ensemble et par association » c’est à dire, tout à la fois, dans la communion fraternelle, le discernement et la prière vécus dans une communauté que nous portons et développons la mission ecclésiale qui nous est confiée : « Par le vœu d’association pour le service éducatif des pauvres, les Frères, comme leur Fondateur s’engagent à tenir communautairement des écoles ou des centres d’éducation chrétienne à la portée des pauvres. » Règle 39

    Cette volonté de donner à l’action apostolique des Frères un caractère étroitement communautaire constitue l’intuition géniale et originale de notre Fondateur. Mais, plus profondément, cette alliance entre des hommes unis par une même œuvre éducative, croise aussi leur désir profond de vivre personnellement et communautairement en alliance avec le Dieu-Trinité !

    Ce qui est donc au cœur de notre association entre Frères, c’est notre consécration commune, radicale et définitive au Père, dans son Fils Jésus, par l’Ésprit d’amour qui nous illumine et nous fortifie. Nous vivons les uns avec les autres, les uns par les autres, comme des personnes qui ont donné toute leur vie pour l’éducation humaine et chrétienne des enfants pauvres. Et nous espérons répondre librement à l’appel de l’Esprit-Saint, non de manière individuelle, mais comme des frères, des compagnons de route, qui « ensemble cherchent et rencontrent Dieu ». De cette quête commune et de cette rencontre aimante et brûlante du Seigneur peuvent naître alors l’intensité et la vérité du témoignage !

    Ainsi, à la suite de Saint Jean-Baptiste de La Salle et des premiers Frères, l’Institut constitue, dans l’Église, un corps soudé d’hommes, totalement consacrés à Dieu, associés en communauté, en vue d’offrir à une jeunesse « abandonnée » le don merveilleux de « la vie en abondance » Jn 10/10.

    Association

« Le caractère distinctif de la communauté des Frères est d’être une communauté de foi où l’on partage l’expérience de Dieu. Les Frères s’inspirent de cette prière du Christ : “Père, qu’ils soient un comme toi et moi sommes un, afin que le monde croie que tu m’as envoyé.” Entre eux, ils s’efforcent de manifester comme une ébauche de ces relations de connaissance et d’amour qui constituent la vie trinitaire. »

Règle des Frères, 48


lasallefrance.fr
A propos de ce site | Contacter le délégué aux vocations | Mentions Légales | Propulsé par Spip et Desbenoit