Retour à la page d'accueil

Discerner Ensemble


Qu’est-ce que discerner ?

Discerner vient du latin « dis-cernere ». La préposition « dis » introduit l’idée de division, de séparation. Le verbe « cernere » signifie VOIR, avec la nuance de percevoir, connaître, juger, de voir clair.

Le discernement spirituel consiste à discerner la volonté de Dieu, c’est-à-dire « à reconnaître où nous conduit concrètement son Esprit à chaque moment de notre histoire, c’est d’abord affiner en nous une sensibilité spirituelle qui nous fasse percevoir le présent divin à travers les forces multiples du présent de notre existence humaine… » (Maurice Giuliani, « Discerner les esprits »).

Ainsi perçue, la volonté de Dieu n’est pas inscrite de toute éternité. Ce que Dieu attend de la personne c’est qu’elle apprenne à lui répondre par un acte de liberté, qu’elle apprenne à vivre sa vie quotidienne dans une attitude d’amour, puisque, dans le discernement, il ne peut exister qu’une relation vivante avec Dieu appelant notre liberté.

S’il est important de reconnaître qu’il n’existe pas de recette miracle pour un discernement spirituel, il faut quand même préciser qu’au moins trois ingrédients sont fondamentaux. Leur enchaînement plus logique que chronologique a aussi son importance.

- D’abord mon histoire. La mienne. Je suis façonné en parti par les événements, les rencontres qui ont jalonné ma vie. Et ce sont mes réactions à ces événements qu’il me faut relire pour (dis)cerner : moments de bonheur, répétitions ou tournants, appels. Relire sa vie, en faire le récit, parce qu’il n’y a pas d’histoire sans récit.

- Cela nous amène au second ingrédient : l’accompagnement. Pas de relecture de vie, donc de prise de distance, sans l’aide d’un, de plusieurs autre(s). Plusieurs instances peuvent être choisies en fonction de ses possibilités et/ou de ses désirs, de la période de sa vie : amis, groupe de discernement, communauté, accompagnateur spirituel, et surtout la confrontation aux Évangiles…
- Enfin il faut y mettre ce qui liera tout et surtout qui empêchera que cette recherche butte contre elle-même ou qu’elle tourne en rond. C’est la confiance en Dieu, un Dieu qui veut mon bonheur et ma liberté, qui saura pourvoir à ce dont j’ai besoin. Une confiance qui nous invite à la parole folle du : "non pas ce que je veux, mais ce que TU veux de moi".

Pour discerner

Les Frères des Écoles Chrétiennes proposent aux candidats à leur Institut :
- de rencontrer le Frère délégué aux vocations pour poser quelques aspects du discernement ;
- un ou deux expériments communautaires pour découvrir le concret de la vie des Frères ;
- des temps de rencontre en petit groupe pour discerner ensemble avec d’autres personnes en recherche. Plusieurs formules sont possibles en fonction des demandes des participants.

Tout cela est à envisager au cours d’un entretien avec le Frère délégué aux vocations.

Vous pouvez aussi contacter le service des vocations de votre diocèse.


lasallefrance.fr
A propos de ce site | Contacter le délégué aux vocations | Mentions Légales | Propulsé par Spip et Desbenoit